La directive CEE/89/106 Produits de construction – CPD prévoit que peuvent être introduits sur le marché uniquement les produits de construction qui ont le marquage CE dans la conformité aux lois harmonisées. L’entrée en vigueur de la loi harmonisée EN 1856/1 (applicable depuis le 01/04/2004 et jusqu’au 01/04/2005) et de la future EN 1856/2 (applicable depuis le 01/05/2005 jusqu’au 01/05/2006) prévoit que toutes les cheminées métalliques soient dotées d’une déclaration de conformité qui indique toutes les conditions de performance requises selon les standards prévus par la loi EN 1443.  La conformité à ces standards est vérifiable grâce au marquage CE sur les emballages des produits, sur la déclaration de conformité, dans la documentation et grâce à la présence d’une étiquette devant figurer sur les cheminées installées.

MARQUAGE CE

Le marquage CE apposé sur un produit atteste que ce produit satisfait à l’ordonnance prévue par le CPD et aux prescriptions fixées par les lois harmonisées, y compris le certificat de conformité.  En outre, il atteste que ce produit satisfait à toutes les conditions légales requises et nécessaires afin d’être commercialisé sur le Marché Européen.  A travers le marquage CE, et en particulier la notice qui doit toujours l’accompagner, le producteur communique au marché certaines qualités de son produit.  C’est pourquoi cette notification devient un instrument fondamental pour atteindre une correcte utilisation du produit par les opérateurs qui assument la responsabilité de façon plus claire et consciente. La désignation permet le choix de la cheminée la plus appropriée en fonction de ses futurs usage et application (genre d’installation, potentialité, température, milieu d’installation, etc.).

T- Classe de température : T80-T100-T120-T140-T160-T200-T250-T300-T400-T450-T600

N/P/H- Classe de pression : N=Négative ; P=Positive ; H=Haute pression ; de plus les connotations 1 et 2 identifient la perte la plus restrictive qui est admise par la classe 1

D/W - Classe de résistance à la condensation :

  • D=pour les procédés par voie sèche ;
  • W=pour les procédés par voie humide,

V- Classe de résistance à la corrosion : V1-V2-V3-Vm.

  • V1-Combustibles Gazeux : Gaz naturel, GPL et Gaz manufacturé contenant du soufre < ou = 50 mg/mc,
  • V2- Combustibles liquides: Gaz naturel, GPL et Gaz manufacturé contenant du soufre > 50 mg/mc, gasoil contenant soufre < ou = 0,2 %, Kérosène contenant soufre < 50 mg/mc, Bois pour cheminées ouvertes,
  • V3-Combustibles Solides : Gaz naturel, GPL et Gaz manufacturé contenant du soufre > 50 mg/mc, Kérosène contenant soufre > 50 mg/mc, Bois pour cheminées ouvertes, Bois pour poêles ou cheminées, Charbon ou Tourbe.
  • Vm – classe de résistance sans test, seulement en fonction du genre de matériel et de l’épaisseur minimale

LXX - Genre de matériel utilisé et de l’épaisseur en centimes et millimètres: en utilisant de l’acier inox AISI - AISI 316 avec une épaisseur de 0.5 mm la désignation sera L 50050 c’est à dire L50 = INOX AISI 316, 050 =  épaisseur 0.5 mm

G/O -Classe de résistance aux incendies des imbrûlés: G= Oui ; O = Non

XX - Distance aux matériels combustibles: en mm